L’évaluation de leurs sources par Tacite et Suétone

Si vous avez lu les billets de la catégorie « Procédés historiographiques », vous pourriez penser que mes deux historiens ne voient dans leur matériau qu’une base à des récits littéraire, sans prendre du tout en compte l’évaluation de leurs sources : ils sélectionnent en fonction de ce qui les intéresse narrativement et c’est tout. C’est exactement ça, mais ce n’est pas complètement ça non plus : il y a quand même aussi une sélection qui se fait préalablement sur le degré de solidité qu’ils accordent à une version. Dès lors, comment font-ils ? Ils n’ont en effet pas les mêmes moyens que les historiens actuels, ni ne travaillent dans les mêmes conditions. Continuer la lecture de L’évaluation de leurs sources par Tacite et Suétone

Choix d’édition et interprétation d’un texte

Lorsqu’on ne travaille pas en littérature antique (et, hélas, parfois aussi quand on travaille dans ce domaine), on a tendance à oublier ou ignorer que les textes latins et grecs ne nous sont pas parvenus sous leur forme originale. Nous n’avons pas d’original de Platon, Virgile ou Tacite, mais des copies des textes de Platon, Virgile et Tacite. Elles sont bien postérieures à l’époque où ces oeuvres ont été écrites et comportent parfois aussi des variations notables, des corrections, des commentaires, des erreurs, etc. Avant de publier une édition de ces auteurs, il faut donc confronter les manuscrits entre eux, pour essayer de remonter le plus près possible du le texte de départ et le reconstituer au mieux.

Le résultat de ce travail, c’est l’apparat critique, c’est-à-dire des notes, en bas de page des éditions scientifiques, où sont répertoriées toutes les variantes de tous les manuscrits consultés, mais aussi des conjectures des différents éditeurs lorsque le texte ne veut rien dire ou que, pour une raison ou pour une autre, il n’est pas ou peu lisible. Au moindre questionnement sur le texte qu’on est en train de lire, on peut donc aller vérifier s’il s’agit d’un choix de l’éditeur ou non, avec, parfois, de notables changements.

Deux lettres et une virgule de plus et le sens d’un passage change

Je viens d’être confrontée à ce problème dans le cadre de mes recherches pour mon colloque à Rome. Continuer la lecture de Choix d’édition et interprétation d’un texte